Comment traiter une insuffisance cardiaque aiguë

L’insuffisance cardiaque est une pathologie souvent meurtrière lorsque sa prise en charge tarde. On parle d’insuffisance cardiaque quand le cœur est dans l’incapacité d’assurer un débit suffisant pour couvrir les besoins de l’organisme. Elle peut avoir des poussées aiguës dont l’issue peut être fatale. Mais comment la traite-t-on ?

Symptômes
Quand quelqu’un est atteint d’insuffisance cardiaque, il peut avoir des décompensations aiguës lorsque le cœur est trop fatigué pour assurer un débit sanguin suffisant. L’insuffisance cardiaque aiguë se manifeste par l’apparition d’un essoufflement ou d’une sensation de gêne respiratoire à l’effort ou lors d’un changement de position. On a également une forte douleur dans la poitrine ainsi que des gonflements soudains et importants. Notons que les difficultés respiratoires sont les premiers signes à apparaître. Viennent ensuite les œdèmes des membres inférieurs. On peut aussi assister à des troubles de conscience lorsque la poussée est sévère. Ce webzine sur la santé vous fournis l’information qu’il vous faut.

Causes
Il existe plusieurs causes qui conduisent à une insuffisance cardiaque aiguë. En effet, elle peut être due à une infection pulmonaire, une anémie chronique, des troubles du rythme cardiaque, une embolie pulmonaire, etc. Elle peut aussi résulter de la non-observance ou de l’arrêt d’un traitement médical.

Traitement
Étant une urgence, le sujet doit être hospitalisé en soins intensifs cardiologiques. On lui fait généralement une oxygénothérapie lorsqu’il a des difficultés respiratoires. Ce traitement est accompagné de certains médicaments. On a les diurétiques qui permettent d’évacuer les œdèmes, les bêtabloquants, les inhibiteurs de l’enzyme de conversion, les cardiotoniques, et des anticoagulants. Il existe aussi des mesures diététiques pour prévenir l’insuffisance cardiaque aiguë. Au nombre de celles-ci, il y a les régimes sans sel, les restrictions hydriques et l’arrêt du tabac.

L’insuffisance cardiaque aiguë est très vite fatale lorsqu’on la néglige un tant soit peu. Il est très important de vite le diagnostiquer et de le traiter au plus vite.