Le sursis de paiement pour investir dans l’immobilier

Il arrive que l’on soit à un moment donné dans l’incapacité d’honorer ses engagements vis-à-vis de ses créanciers. Ces engagements peuvent être le remboursement d’un prêt bancaire, le paiement de l’impôt ou toute autres dettes envers un tiers. Le créancier peut convenir de vous accorder un sursis de paiement lorsque votre incapacité est due à des événements bien précis.

Qu’est-ce que le sursis de paiement ?
Le sursis de paiement est la décision de suspension de l’exigibilité d’une créance et ceci de manière momentanée. Le sursis de paiement peut intervenir de plusieurs façons. Il peut être contractuel ou résulter d’une négociation entre les deux parties. Lorsqu’il résulte d’une négociation, le créancier est libre d’accepter ou de refuser d’accorder le sursis de paiement. Il en est autrement s’il intervient suite à une demande en justice ou dans le cadre d’une réclamation de nature fiscale. Il serait aussi essentiel de visiter un site spécialisé du domaine pour savoir à quoi s’en tenir.

Concernant l’immobilier

Investir dans l’immobilier est un moyen sûr et plus ou moins rapide de se sortir des difficultés financières. Les investissements immobiliers génèrent beaucoup de bénéfices aux investisseurs. C’est un type d’investissement sur le long terme qui génère chaque année un revenu moyen de 5 %. Ce revenu peut encore accroître sur plusieurs années. Si, suite à une maladie, un décès ou autres événements, vous êtes dans l’incapacité de rembourser vos dettes, le sursis de paiement peut vous soulager. En effet, vous pouvez demander à votre créancier un sursis de paiement. Une fois que c’est accepté, vous pourrez consacrer le temps de répit qui vous est accordé à investir dans l’immobilier. Les revenus perçus vous permettront d’éponger vos dettes et vous serez totalement débarrasser des créanciers.

Le sursis de paiement n’efface aucunement la dette. Il la suspend juste pour une période déterminée. Il vous revient de savoir par quels moyens vous pourrez honorer vos engagements.

Laisser un commentaire